Mardi 22 octobre 2019 | Dernière mise à jour 19:06

Catastrophe ferroviaire Obama, «choqué et attristé», veut aider l'Espagne

Le président américain, «choqué et attristé» par la catastrophe ferroviaire qui a coûté la vie à au moins 80 personnes en Espagne, a proposé d'aider Madrid. Le conducteur du train fou a été placé en détention.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président américain s'est proposé d'aider l'Espagne en deuil après le déraillement d'un train mercredi soir à Saint-Jacques de Compostelle.

«Michelle et moi avons été choqués et attristés par le tragique déraillement d'un train à Saint-Jacques de Compostelle», a déclaré Barack Obama dans un communiqué, présentant les «condoléances» de son pays et assurant que Washington était «prêt à fournir toute l'aide possible» à l'Espagne.

«Nous exprimons aussi notre gratitude au gouvernement espagnol et aux personnels des services d'urgence qui oeuvrent à retrouver les disparus et soigner les blessés, parmi lesquels au moins six Américains», a poursuivi le dirigeant.

Au moins 80 personnes sont mortes mercredi en Galice (nord-ouest) dans le déraillement d'un train à grande vitesse, la tragédie ferroviaire la plus grave en Espagne depuis 1944 et qui semble due à une vitesse excessive du convoi. (afp/nxp)

Créé: 25.07.2013, 20h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.