Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 21:46

Colombie Une octogénaire portait un foetus vieux de 40 ans

Souffrant de terribles maux de ventre, une retraitée colombienne a été examinée en urgence. La radio a révélé qu'elle portait un «bébé pierre» dans son ventre.

La radio faite dans un hôpital de Bogota a montré un bébé calcifié dans le ventre de la retraitée.

La radio faite dans un hôpital de Bogota a montré un bébé calcifié dans le ventre de la retraitée. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En début de semaine, une retraitée âgée de 84 ans a été acheminée aux urgences dans un hôpital de Bogota, la capitale de la Colombie. Elle se plaignait de fortes douleurs au ventre et les médecins, qui n'ont rien vu aux ultrasons, ont palpé une grosseur suspecte.

C'est une radiographie qui finalement a révélé l'origine de son mal: un foetus calcifié de plus de sept mois. L'enfant, que l'octogénaire portait en elle, était mort depuis 40 ans. Ce phénomène dit du «bébé-pierre», scientifiquement nommé lithopédion, est rarissime. A ce jour, 300 cas auraient été signalés dans le monde.

Il se produit lorsque le bébé ne se développe pas dans l'utérus comme il le devrait, en cas de grossesse extra-utérine. L'enfant, non irrigué comme il le faudrait, meurt et s'il n'est pas expulsé naturellement ou retiré, se calcifie lentement.

Les médecins colombiens ont décidé d'opérer l'octogénaire au plus vite. (Le Matin)

Créé: 13.12.2013, 15h37


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.