Dimanche 16 décembre 2018 | Dernière mise à jour 20:21

France Oreille arrachée: un cogneur finit en prison

Un adepte de la baston a écopé mercredi de 18 mois de prison ferme pour avoir arraché un morceau d'oreille à un jeune homme lors d'un bal.

Le cogneur devra passer les 18 prochains mois derrière les murs de la maison d'arrêt de Bonneville (F).

Le cogneur devra passer les 18 prochains mois derrière les murs de la maison d'arrêt de Bonneville (F). Image: Google Street View

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avec la présence de plusieurs individus alcoolisés venus avec la ferme intention de jouer du poing, un bal populaire a viré à l'échauffourée en juillet dernier à Brenthonne (F). Et comme le rapporte «Le Dauphiné libéré», un individu à «la stature de rugbyman» et bien connu des services de police s'est particulièrement distingué par sa sauvagerie.

D'abord expulsé par la sécurité suite aux premiers échanges de coups, cet adepte de la bagarre s'en est ensuite pris à un jeune homme, lui arrachant un morceau de l'oreille gauche avec les dents. Depuis cette agression, la victime a dû subir une intervention chirurgicale et reste sujette à des crises d'angoisse.

De son côté, le cogneur au casier judiciaire déjà bien garni passait devant les juges cette semaine. Selon «Le Dauphiné», il n'a pas semblé prendre conscience de la gravité de son acte lors de l'audience. Pour ce geste, il sera finalement condamné à 18 mois de prison ferme. (Le Matin)

Créé: 06.12.2018, 10h11

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.