Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 22:39

Paris Un homme armé signalé, le quartier de la Défense bouclé

Le quartier d’affaires de La Défense a été brièvement bouclé ce mardi suite au signalement d’un homme armé aux abords d’un centre commercial. Mais aucun «aucun individu suspect» n'a finalement été retrouvé.

Une opération de police a eu lieu ce mardi dans le quartier de la Défense suite à un appel inquiétant.

Une opération de police a eu lieu ce mardi dans le quartier de la Défense suite à un appel inquiétant. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le quartier d'affaires de La Défense à Paris a été brièvement bouclé mardi après un appel signalant un homme armé dans cet important quartier commercial et de bureaux, les autorités ayant annoncé n'avoir trouvé «aucun individu suspect».

«Le dispositif va être levé», a annoncé la préfecture de police de Paris sur Twitter, peu avant 13H00. «A ce stade aucun individu suspect n'a été repéré par les forces de l'ordre sur place venant corroborer le signalement fait à Police Secours 17.»

Le premier quartier d'affaires d'Europe avait été mis à l'arrêt depuis le milieu de matinée à cause d'un appel à la police signalant un individu armé aux abords d'un centre commercial, au coeur de l'esplanade. Ce signalement avait déclenché une vaste opération policière. Pendant cette «levée de doutes», le centre commercial avait été bouclé, ses clients confinés à l'intérieur.

Les accès à l'esplanade de la Défense avaient également été bloqués et les employés des grandes tours du quartier ont été priés de rester à l'intérieur de leur lieu de travail. Les écoles et collèges des communes de Courbevoie, Nanterre et Puteaux ont également été confinées et la gare de La Défense avait été évacuée. La préfecture des Hauts-de-Seine a également confirmé à l'AFP qu'il n'y a finalement «rien à signaler».

Commerçants sous l'émotion

Vers 13H00, le centre commercial des 4 Temps a rouvert et l'accès à l'esplanade était de nouveau possible, selon une journaliste de l'AFP sur place. Dans l'enceinte de la gare, un message d'information annonçait la reprise des trains. Les commerçants du quartier étaient encore émus de cette fausse alerte.

«La police nous a demandé de fermer toutes les boutiques. On a fermé et on s'est dirigé vers la sortie», a raconté à l'AFP Tony Yim, responsable de la boutique Cotton Gallery La Défense. «Il y a eu un mouvement de panique et certains ont couru en sens inverse. Et ensuite les policiers ont demandé de lever les mains et tout le monde a été fouillé.»

Implantées sur quatre communes des Hauts-de-Seine - Courbevoie, Puteaux, La Garenne-Colombes, Nanterre -, les gratte-ciel de La Défense représentent le premier quartier d'affaires d'Europe en termes d'immobilier de bureaux. Aux portes de Paris, le quartier compte 200 000 employés. (AFP/Le Matin)

Créé: 30.06.2020, 11h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.