Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:51

Fribourg Elle percute un adolescent, s'inquiète de lui puis s'en va

La police cantonale fribourgeoise lance un appel à témoins pour retrouver une conductrice ayant heurté un jeune cycliste avant de quitter les lieux.

Image: Police Cantonale de Fribourg

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dimanche, en milieu d'après-midi, un adolescent de 14 ans circulait au guidon de son vélo depuis Morlon en direction d'Echarlens, dans le canton de Fribourg.

Parvenu à l'intersection entre la route d’Echarlens et la route du Lac, le jeune cycliste s'est arrêté en attendant que la voie soit libre pour passer lorsqu'un véhicule inconnu qui arrivait depuis la route du lac a percuté son flanc droit, le projetant dans un champ.

L’automobiliste fautive s'est d'abord inquiétée de son état de santé, puis a déserté les lieux, reprenant la route en direction de Morlon. Légèrement blessé, le cycliste a pu regagner son domicile.

Appel à témoins

La police lance un appel à témoins pour retrouver la conductrice au véhicule inconnu de couleur grise avec une bande noire sur le capot, immatriculé probablement dans le canton de Fribourg.

Elle invite l’automobiliste impliquée ainsi que toute personne pouvant fournir des informations concernant cet accident à la contacter au 026 304 17 17.

Créé: 18.05.2020, 13h32

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.