Vendredi 20 octobre 2017 | Dernière mise à jour 08:27

France voisine Un petit tué devant son école par une auto garée

Un garçon de 3 ans et demi a été écrasé devant son école enfantine, lundi après-midi en France voisine. La voiture était parquée mais ses freins ont cédé.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le drame s'est produit vers 13h30 à Châtillon-en-Michaille, un village de l'Ain situé tout près de Genève. Un véhicule garé sur un parking, et sans conducteur au volant au moment des faits, a dévalé la pente d'une rue menant à une école maternelle, ont indiqué ces sources à l'AFP, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

«La voiture a fauché la victime qui était accompagnée de ses parents (...). C'était la rentrée de midi, il y avait beaucoup d'enfants», a précisé la gendarmerie.

Le garçonnet est mort sur place. Une petite fille de 6 ans a été «légèrement blessée à un genou», ont précisé pour leur part les pompiers.

«Comment se fait-il que cette voiture a pu dévaler la rue ? C'est à l'enquête de déterminer les circonstances exactes du drame», fait-on savoir au Parquet, qui a confié l'enquête «pour homicide involontaire» à la compagnie de gendarmerie de Gex.

«On peut supposer que le frein à main de la voiture était défectueux ou mal serré», a encore indiqué la gendarmerie, qui a identifié le propriétaire du véhicule. La voiture a été saisie pour les besoins de l'enquête. (ats/nxp)

Créé: 09.10.2017, 18h40


Sondage

Lisez-vous des bandes dessinées?





S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.