Samedi 24 février 2018 | Dernière mise à jour 20:33

Etats-Unis Un pilote de rallye percute deux vaches à 180 km/h

En pleine course dans le désert d'Arizona, un Américain a été victime d'un choc extrêmement violent.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un pilote de rallye a vécu une expérience traumatisante lors d'une course en Arizona, le 3 février dernier. L'Américain Christian Sourapas roulait à 180 km/h lorsque deux vaches ont traversé la route. Le choc, inévitable, a été d'une violence extrême. La voiture a fait plusieurs tonneaux avant de s'immobiliser. Sourapas et son copilote n'ont pas été blessés, mais les bovins ne s'en sont pas sortis.

«Je me demandais quand les tonneaux allaient s'arrêter. Cela m'a semblé une éternité. Entre-temps, on voyait du sang partout et les viscères des bêtes. J'ai imploré Dieu que ma vie ne se termine pas là», a raconté le pilote sur le blog Race Dezert. Sourapas s'est dit extrêmement chanceux d'être sorti indemne de ce drame. «Si quelqu'un veut un steak ou un hamburger, qu'il passe au stand de l'équipe Herbst», a-t-il tout de même plaisanté en conclusion de son récit.

(Le Matin)

Créé: 09.02.2018, 15h36


Sondage

Comment trouvez les résultats des Suisses aux JO de PyeongChang?





Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters