Dimanche 25 août 2019 | Dernière mise à jour 11:59

France Un pilote suisse a eu «énormément de chance»

Un planeur piloté par un septuagénaire suisse s’est écrasé mardi à quelque 2000 mètres d’altitude, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour une raison pour l’instant inconnue, un planeur a effectué un atterrissage en catastrophe mardi vers 16 heures, à environ 300 mètres en dessous du sommet du Cheval-Blanc (2323 m), dans les Alpes-de-Haute-Provence.

L’hélicoptère de la gendarmerie a envoyé un médecin dans le secteur accompagné de deux secouristes du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Jausiers.

Ces hommes ont réussi à localiser rapidement l’avion et à porter secours au pilote. Il s’agit d’un Suisse de 77 ans, a précisé «La Provence».

Héliporté à l’hôpital

Le septuagénaire est blessé, mais manifestement pas grièvement. Il «souffre d’un traumatisme dorsal et thoracique et a été évacué au centre hospitalier de Digne», note le PGHM de Jausiers.

Les gendarmes soulignent encore que «le pilote a eu énormément de chance». Et précisent: «en effet, l’aéronef ne s’est pas disloqué pendant cet atterrissage forcé.»

Créé: 17.07.2019, 19h06

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.