Lundi 16 septembre 2019 | Dernière mise à jour 05:28

Vaud Pincé avec 189 kilos de viande dans le coffre

Un homme de 47 ans a été arrêté par la police avec deux agneaux entiers, 30 kg de poulet, 30 kg de bœuf ainsi que des abats dans sa voiture.

(Image d'illustration)

(Image d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Samedi, vers 17h30, la Gendarmerie vaudoise a interpellé, lors d'un contrôle de routine, un automobiliste stationné entre Aubonne et Morges après la découverte de 189 kilos de viande dans sa voiture.

Le véhicule de l'homme de 47 ans, un ressortissant algérien résidant en France, était garé sur l’aire de repos autoroutière de La Taillaz, à Etoy. Signalé pour une amende radar après un contrôle des agents, l'administration fédérale des douanes est intervenue.

Après avoir demandé au conducteur d’ouvrir le coffre de la voiture, ils ont découvert deux agneaux entiers, 30 kg de poulet, 30 kg de bœuf ainsi que des abats.

Le conducteur a déclaré avoir acheté la viande en France et ne faire que transiter par la Suisse avec ses achats. La marchandise a été séquestrée pour destruction.

L’homme, contrevenant à la loi sur les douanes, la loi sur la taxe ajoutée ainsi qu’à la loi sur les denrées alimentaires, a dû s’acquitter d’un dépôt d’amende de plusieurs milliers de francs, précise l’Administration fédérale des douanes.

Créé: 22.05.2019, 17h55

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.