Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 22:11

Canton de Fribourg Pincés en train de voler du carburant diesel

Des agents de la police fribourgeoise ont interpellé un homme en train de charger des bidons remplis de diesel dans son véhicule. Ils ont également appréhendé son père qui lui servait de complice.

Une citerne de diesel,

Une citerne de diesel, Image: DR / PHOTO D'ILLUSTRATION

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lundi 9 mars dans la soirée, la police cantonale fribourgeoise a interpellé deux hommes dans une gravière de la commune d'Arconciel (FR) alors qu'ils siphonnaient une citerne de diesel.

Une tierce personne les avait dénoncés en raison de leur comportement suspect. Ils seront dénoncés à l'autorité compétente.

Sur place les agents ont interpellé un ressortissant portugais de 22 ans en train de charger des bidons remplis de diesel dans son véhicule.

Son complice avait déjà pris la fuite, laissant cinq jerricanes encore vides à côté d'une citerne de diesel, détaille la police. Il a été interpellé alors qu'il se cachait dans la forêt voisine, grâce à un chien de police. Il s'agissait du père du jeune homme.

La perquisition menée à leur domicile a permis de découvrir, dans la cave, une citerne qui contenait environ 300 litres de diesel. Emmenés au poste pour audition, les deux hommes ont admis avoir volé à plusieurs reprises du carburant et l'avoir stocké à la cave, indique encore la police. Ce carburant aurait servi à faire le plein du véhicule du fils. (ats/nxp)

Créé: 10.03.2015, 12h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.