Mardi 24 avril 2018 | Dernière mise à jour 22:30

Canton de Fribourg Pincés après avoir volé du CBD dans une serre

Quatre jeunes ont été interpellés après avoir été repérés et mis en fuite par les surveillants d'une culture de chanvre légal, à Chiètres (FR).

Les inconnus ont été arrêtés avec 3 kg de chanvre (Phot d'illustration).

Les inconnus ont été arrêtés avec 3 kg de chanvre (Phot d'illustration). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mardi, vers 20h30, la police cantonale fribourgeoise a été appelée pour un vol en cours dans des serres maraîchères à Chiètres (FR). Des employés, occupés à la surveillance du site, avaient surpris des individus, qui étaient entrés clandestinement dans les serres pour y dérober les plantes d'une culture de chanvre légal (CBD).

Mis en fuite, les inconnus ont pu être rapidement interpellés, grâce au dispositif de recherches mis en place par la police. Ils ont été identifiés comme étant quatre hommes, deux mineurs et deux majeurs, âgés entre 17 et 18 ans, tous domiciliés dans le canton. Lors de leur interpellation, ils étaient en possession d'une quantité d'environ 3 kg de plantes de chanvre. Cette marchandise a été saisie. Auditionnés au poste, ils ont reconnu les faits, ainsi que la consommation de marijuana. Relaxés au terme des investigations, ils seront dénoncés à l'autorité compétente. (comm /nxp)

Créé: 27.09.2017, 16h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.