Dimanche 22 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:09

France Un planeur se crashe près de Sisteron: 2 morts

Deux touristes ont perdu la vie mardi soir en Haute-Provence dans le crash de leur planeur biplace.

Le planeur s'est écrasé dans la commune de Valernes, près de Sisteron.

Le planeur s'est écrasé dans la commune de Valernes, près de Sisteron.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Belge et un Néerlandais, ont trouvé la mort dans le crash de leur planeur mardi soir dans les Alpes-de-Haute-Provence, près de Sisteron, a-t-on appris mercredi auprès du Parquet et des secours, qui confirment une information du quotidien «La Provence».

Le planeur biplace qui avait décollé de l'aérodrome de Sisteron-Vaumeilh s'est écrasé à près de 1200 m d'altitude, sur le territoire de la commune de Valernes, dans une zone boisée proche du sommet des rochers de Hongrie.

Deux touristes de passage

L'alerte avait été donnée vers 21 h mardi par le Centre de coordination des secours (RCC) de Lyon. La cause de l'accident est pour l'instant inexpliquée.

Les deux victimes sont deux touristes de passage dans la région, un Belge de 64 ans, a priori le pilote de l'appareil, et son passager, un Néerlandais de 67 ans.

L'enquête judiciaire conduite par le Parquet de Digne-les-Bains a été confiée à la brigade de gendarmerie du transport aérien de Marseille-Provence, la section de recherche de la gendarmerie de Roissy (Val-d'Oise) et l'IRCGM, l'Institut de police scientifique de la gendarmerie de Pontoise (Val-d'Oise). (afp/nxp)

Créé: 17.07.2019, 11h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.