Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 17:47

France Poignardée par son conjoint, une femme enceinte perd son bébé

Une trentenaire enceinte, dont le compagnon s'est rendu à la police mercredi soir près de Paris, a été poignardée notamment au ventre, et le fœtus est mort.

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le pronostic vital de la jeune femme de 32 ans n'était plus engagé jeudi matin mais le fœtus d'«environ cinq mois» n'a pas survécu.

Elle était parvenue à aller chez sa voisine, à Villetaneuse en région parisienne, après avoir reçu plusieurs coups de couteau. Dans le même temps, son conjoint de 40 ans, s'est rendu au commissariat de la ville voisine d'Epinay-sur-Seine, accompagné de ses enfants de cinq et sept ans.

La jeune femme présentait un traumatisme crânien, d'importantes plaies au thorax, à l'abdomen, aux bras et aux jambes, selon une source policière. Le parquet de Bobigny, qui a saisi la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, a indiqué à l'AFP avoir déclenché le protocole dit «féminicide», institué en 2016 dans le département en cas d'homicide ou tentative d'homicide d'une particulière gravité.

Ce dispositif permet notamment une prise en charge et un accompagnement spécifique des enfants. (AFP/Le Matin)

Créé: 06.06.2019, 13h10

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.