Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 00:33

Canada À poil dans l'aquarium des requins

Un individu tout nu est parvenu à barboter avec des squales et à quitter le site sans être inquiété par les autorités.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une enquête quelque peu bizarre occupe actuellement les autorités de Toronto. La police cherche en effet à identifier l'individu qui s'est offert une petite baignade dans un aquarium de requins, vendredi soir. Le tout, dans le plus simple appareil.

Des images filmées au Ripley's Aquarium of Canada montrent l'homme se dévêtir complètement, sauter par-dessus une barrière de sécurité et entrer dans l'eau, sous le regard médusé des autres visiteurs.

L'individu assure le spectacle, offrant au public amusé un petit plongeon arrière tout en grâce et agilité. Aussi incroyable que cela puisse paraître, l'individu est parvenu à quitter les lieux sans avoir été identifié, alors que le personnel de l'aquarium lui avait demandé d'attendre l'arrivée de la police.

«Lui et sa petite amie sont partis malgré le fait que les employés leur criaient d'attendre les autorités», raconte un témoin à «The Star». Dans un communiqué, le Ripley's Aquarium of Canada a fait savoir qu'il collaborait avec la police et qu'il comptait porter plainte contre cette personne, si toutefois elle était identifiée.

Créé: 16.10.2018, 13h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.