Mercredi 22 mai 2019 | Dernière mise à jour 08:48

France À poil pour protester contre les taxes qui les étouffent

Les propriétaires d'un café-tabac à Outreau (F) s'affichent nus sur la façade de leur établissement pour pousser un cri de colère.

L'action de ces commerçants a fait du bruit et pourrait porter ses fruits.

L'action de ces commerçants a fait du bruit et pourrait porter ses fruits. Image: Studio-sd Stef Darmon/Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Difficile de les rater. Les propriétaires du Café de la Place, à Outreau, dans le Pas-de-Calais, ont vu les choses en grand pour pousser leur coup de gueule. Une affiche de deux mètres sur trois, placardées sur la façade de leur commerce. Eux y sont nus, masquant leur intimité par des panneaux: «Tu m'as vue... quand t'abuses» pour elle. «À découvert», pour lui.

Ces commerçants étouffés par les charges, comme ils le mentionnent sur l'affiche, précisent au «Parisien» qu'il y a dans leur action «une dose d’humour mais c’est un vrai coup de colère». Le couple a repris ce café-tabac il y a 8 ans et, pour s'en sortir, fait café, presse, PMU, des dégustations de vins et même des concerts.

Mais il dit pourtant peiner à payer les taxes qui l'accablent. «On est ouverts au minimum 75 heures par semaine, 363 jours par an et ma femme a dû prendre un travail à l’extérieur en complément. Je ne vois vraiment pas comment on peut faire plus. On en a assez de baisser notre pantalon, comme c’est noté sur notre affiche», précise-t-il au journal.

Participez au Grand Débat!

Sur leur page Facebook, les propriétaires du Café de la Place s'en prennent aux décideurs politiques, «restés sourds à la plupart de nos sollicitations, courriers ou courriels... et quand vous avez daigné nous accorder quelques instants de votre «précieux» temps, vous nous avez au mieux écouté sans nous entendre, au pire conseillé de participer au Grand Débat National...»

Ayant reçu de nombreux témoignages de soutien, l'action du couple pourrait même parvenir à faire bouger les choses car, selon «Le Parisien», plusieurs personnalités se sont manifestées et d'autres commerçants ont sollicité les patrons du Café de la Place pour faire une photo avec eux. (Le Matin)

Créé: 13.03.2019, 18h56

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.