Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:57

Canton de Berne La police a été bien occupée durant Halloween

Les forces de l'ordre ont dû employer des gaz lacrymogènes pour se protéger à Bienne. Des dénonciations sont prévues.

Halloween a également vu certains excités oublier toutes les limites.

Halloween a également vu certains excités oublier toutes les limites. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police cantonale bernoise a reçu une cinquantaine d'annonces en lien avec Halloween. Il s'agissait principalement de dommages à la propriété, d'actes de vandalisme, de conduites inconvenantes et des souillures, a-t-elle précisé dans un communiqué.

Les pompiers de Langenthal sont intervenus pour éteindre un container en feu à Langenthal et une annonce concernant un groupe de jeunes effrayant les passants avec une tronçonneuse est notamment parvenue à la police.

A Bienne, la police a du disperser un groupement de plusieurs dizaines de personnes. Après avoir constaté des jets de pétards et d'objets pyrotechniques à leur encontre, les forces de l'ordre sont intervenues. Elles ont dû employer des gaz lacrymogènes pour se protéger. Plusieurs personnes se sont rendues à l'hôpital pour un contrôle à la suite de détonations.

Après de nombreux contrôles de personnes, plusieurs dénonciations sont prévues. Des adultes mais également des mineurs devront répondre de leurs actes devant la justice.

Créé: 01.11.2018, 15h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.