Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 08:38

Californie La police poursuit durant 11 kilomètres un conducteur endormi

L'homme s'était assoupi après avoir enclenché l'aide au pilotage de sa Tesla. Il a fallu trouver un moyen de la stopper.

Les agents de la California Higway patrol ont réagi vite et utilisé une technique efficace pour arrêter la voiture.

Les agents de la California Higway patrol ont réagi vite et utilisé une technique efficace pour arrêter la voiture. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vendredi dernier à 3 h 30 du matin, sur l'autoroute 101 à hauteur de Redwood City, entre San José et San Francisco, la police s'est portée à la hauteur d'un véhicule roulant à plus de 110 km/h. Les agents de la California Higway Patrol se sont alors aperçus que le conducteur dormait comme un bienheureux sur son siège. Ils en ont déduit que le système de pilotage automatique de sa Tesla Model S était enclenché, rapporte le «San Franciso Chronicle».

Tous les efforts pour réveiller à distance le chauffeur s'avérant vains, les policiers ont dû trouver un moyen pour arrêter la voiture. Un véhicule s'est donc placé derrière la Tesla et, tous feux allumés, a traversé toutes les voies en faisant des S, afin de ralentir la circulation. Une autre voiture de police s'est alors placée juste devant la Tesla et a roulé de plus en plus lentement. L'aide au pilotage de ce véhicule fait que, pour éviter les collisions, il garde ses distances avec l'auto qui le précède. La Tesla a donc, comme la police, fini par s'arrêter. Mais c'était tout de même 11 km plus loin que l'endroit où avait débuté cette manœuvre. Qui a pris 7 minutes.

Il avait bu

Le conducteur, lui, dormait toujours. Après l'avoir réveillé, la police l'a soumis à un test d'alcoolémie qui s'est révélé positif. Si Tesla a refusé de commenter l'incident, la société rappelle sur son site que son pilote automatique n'est pas synonyme de voitures autonomes et que les conducteurs doivent garder les mains sur le volant à tout moment.

(Le Matin)

Créé: 05.12.2018, 12h48

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.