Lundi 25 mai 2020 | Dernière mise à jour 07:36

Grisons Des policiers accidentés en venant au secours d'un octogénaire

La voiture d'un homme de 84 ans a dérapé dans un long virage à droite avant de percuter un mur et de se retrouver bloquée dans sa voiture à Scuol (GR). Les policiers qui venaient à son secours ont également été victimes d'un accident.

Les environs du village de Scuol dans l'Engadine ont été victimes d'un double accident.

Les environs du village de Scuol dans l'Engadine ont été victimes d'un double accident. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un conducteur de 84 ans, qui circulait dans la nuit de samedi à dimanche entre Scuol et Ardez (GR), a percuté un mur et s'est retrouvé bloqué dans sa voiture.

Indemne, il a toutefois été conduit à l'hôpital pour un contrôle. Les policiers qui se rendaient sur place ont été impliqués dans un second accident.

Des policiers accidentés

La voiture de l'octogénaire a dérapé dans un long virage à droite avant de percuter un mur, a indiqué la police cantonale grisonne. Le véhicule s'est retourné et s'est immobilisé sur la route sur le toit. Les secouristes ont dû libérer le malheureux de sa fâcheuse posture.

Lors de leur trajet depuis Scuol pour se rendre sur place, les policiers ont aussi eu un accident: ils sont entrés en collision avec une voiture occupée par cinq personnes. Les sept personnes concernées ont dû se rendre à l'hôpital pour un contrôle. Les deux véhicules ont été totalement démolis. (smk/ats/nxp)

Créé: 23.11.2014, 14h53

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.