Samedi 7 décembre 2019 | Dernière mise à jour 10:21

Incendie Quartier sous tension à Porrentruy

Une fuite de produit toxique s'est produite ce matin dans l'entreprise Bonvallat SA. Le feu a léché un bac de cyanure, mais le local de l'usine étant étanche, la population ne risque rien.

Image: Google Street View

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le sinistre s'est déclaré sur une machine vers 5h15, dans le secteur de la galvanoplastie. Selon l'officier de service de la gendarmerie consulté par la radio RFJ, un bac de cyanure situé à proximité aurait fondu et le produit toxique se serait écoulé dans le local hermétique.

Procédé permettant le placage d'une montre pour la protéger de l'oxydation, la galvanoplastie recourt à divers produits chimiques. Aucun dégagement toxique n’a été mesuré à l'extérieur de l'usine, mais par mesure de précaution, les habitants établis dans un périmètre de 500 mètres ont été priés de fermer les portes et les fenêtres. Une soixantaine de personnes ont été mobilisées, dont des pompiers du Centre de renfort de Porrentruy, le Groupe d'intervention chimique et atomique de Delémont.

Les pompiers vont effectuer une reconnaissance dans la matinée pour constater les dégâts. Le secteur étant bouclé, une déviation a été mise en place pour les automobilistes à la sortie de la ville en direction de Courtedoux.

Le 29 décembre, un incendie s'était déclaré à Granges (SO) dans un atelier de galvanoplastie de l'entreprise ETA, filiale du Swatch Group, provoquant des dégâts pour des millions de francs.

Créé: 26.02.2014, 10h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.