Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 07:30

Canton de Glaris Quatre personnes blessées lors d'un exercice de tir

Quatre personnes ont été blessées mardi lors d'un exercice de tir à Wichlen (GL). L'une d'entre elles, un membre de l'armée, a été grièvement blessée au visage.

Base militaire à Wichlen (GL).

Base militaire à Wichlen (GL). Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lors d'un exercice de tir, quatre soldats ont été blessés mardi dans le canton de Glaris, dont un grièvement. Une munition d'un lance-mines tirée par inadvertance en serait la cause, selon les premiers éléments de l'enquête.

Les circonstances exactes de l'accident sont en train d'être éclaircies, a dit mercredi à l'ats Mario Camelin, porte-parole de la justice militaire. Des spécialistes se trouvent sur place, à Wichlen (GL), pour prélever des traces et données et mener des interrogatoires.

Le soldat grièvement blessé doit subir plusieurs opérations importantes au visage. Il a été touché à la mâchoire, au crâne et aux dents, a précisé Daniel Reist, porte-parole de l'armée. Deux soldats ont souffert de brûlures légères. Ils ont pu réintégrer leur brigade, tout comme le quatrième soldat qui a subi un choc.

Le chef du commandement de l'instruction a suspendu les tirs à l'aide de lance-mines 8,1 cm, tant que les résultats de l'enquête ne sont pas connus. (ats/nxp)

Créé: 27.03.2018, 22h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters