Jeudi 5 décembre 2019 | Dernière mise à jour 16:06

Turquie Quinze migrants meurent dans un accident

Dramatique accident de bus dans l'est de la Turquie. Le véhicule transportait des migrants dont des femmes et des enfants. Il y aurait 15 morts et près de 30 blessés.

Quinze migrants ont perdu la vie dans un accident de minibus. Parmi les victimes, il y a des femmes et des enfants.

Quinze migrants ont perdu la vie dans un accident de minibus. Parmi les victimes, il y a des femmes et des enfants. Image: google map

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins 15 personnes ont été tuées et 28 blessées jeudi dans l'accident d'un minibus transportant des migrants dans la province turque de Van (est), a rapporté l'agence de presse privée DHA.

Des femmes et des enfants figurent parmi les victimes, toutes de nationalité étrangère, a précisé DHA, ajoutant que l'accident avait eu lieu près de la frontière iranienne alors que les migrants entraient illégalement en Turquie.

Un premier bilan faisait état de 14 morts. Mais le gouverneur de Van, Mehmet Emin Bilmez, cité par DHA, a indiqué que 15 personnes avaient été tuées.

Une enquête était en cours pour déterminer les causes de l'incident et la nationalité des blessés.

Des images montraient des équipes de secours s'affairant auprès de victimes autour du minibus renversé dans un champ, au pied d'une colline.

L'accident a eu lieu à midi (11h) lorsque le conducteur du minibus a perdu le contrôle du véhicule, selon DHA. (afp/nxp)

Créé: 18.07.2019, 13h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.