Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:51

Amiens (F) En rage, il tire à la carabine sur des enfants

Ulcéré par trois enfants venant dans son jardin récupérer un ballon, un homme de 56 ans leur a tiré dessus à la carabine à plomb, faisant un blessé.

Un homme de 56 ans est soupçonné d'avoir tiré à la carabine sur trois enfants, samedi, à Amiens (F).
(Image d'illustration)

Un homme de 56 ans est soupçonné d'avoir tiré à la carabine sur trois enfants, samedi, à Amiens (F). (Image d'illustration) Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme de 56 ans est soupçonné d'avoir tiré à la carabine sur trois enfants, raconte «Le Parisien». Les gamins de 12 ans se seraient introduits, samedi après-midi, dans le jardin du tireur à Amiens, pour y récupérer un ballon.

Un des enfants a été touché au bras par un plombs. Il a dû être opéré. L'homme à la carabine a justifié son geste par le fait qu'il était en colère et que ça n'était pas la première fois que les jeunes garçons «piétinaient ses plantes». Ils ont, toujours selon lui, «renversé des paniers de pommes et des arrosoirs».

Poursuivi pour violences avec arme sur mineurs de 15 ans, le tireur a été placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de port d’armes. Il a assuré aux enquêteurs «regretter vivement» son geste. Il sera jugé le 28 juin prochain.

Créé: 24.04.2018, 11h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.