Lundi 21 janvier 2019 | Dernière mise à jour 01:41

France voisine «Repose en paix ma coloc de choc»

Les deux pilotes français décédés dans le crash du Mirage à la frontière suisse étaient expérimentés. L’armée et des proches leur rendent hommage.

Audrey Michelon, 30 ans, adorait voyager. Sur cette image, elle était en Guyanne.

Audrey Michelon, 30 ans, adorait voyager. Sur cette image, elle était en Guyanne. Image: Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Armée de l’air française a rendu hommage jeudi soir aux deux aviateurs décédés dans le crash du Mirage, mercredi, dans le jura français, tout près de notre frontière. Le chef d’état-major «exprime sa très forte émotion et ses plus sincères condoléances aux familles et aux proches du Capitaine Baptiste Chirié et de la Lieutenant Audrey Michelon, morts en service aérien commandé», peut-on lire.

Tous deux étaient des professionnels chevronnés. Le communiqué précise que Baptiste Chirié, «pilote de combat opérationnel», avait 24 missions de guerre et 940 heures de vol à son actif. Et Audrey Michelon, «sous-chef navigatrice», 97 missions de guerre et 1250 heures de vol.

Marié, deux fillettes

Baptiste Chirié, selon «L’Est Républicain», était originaire de Pau et vivait près de Toul, en Meurthe-et-Moselle. Il était basé à la «base aérienne 133», celle de Nancy, depuis deux ans. Baptiste Chirié était marié et père de deux fillettes, notent les médias français. Sa femme est enceinte de leur troisième enfant.

«Navigateur officier systèmes d’armes», Audrey Michelon, 30 ans, vivait à Nancy. Célibataire, sans enfants, elle était fan de voyages et de kitesurf. Devenue «en souvenir d’Audrey Michelon», sa page Facebook indique: «Nous espérons que les personnes qui aiment Audrey trouveront du réconfort en consultant son profil pour se souvenir et célébrer sa vie.» Audrey Michelon vivait en colocation avec une jeune femme. Qui a sobrement écrit: «Repose en paix ma coloc de choc».

Ministre française des Armées, Florence Parlt a également exprimé ses condoléances aux familles des deux disparus. Elle sera ce vendredi à la base aérienne de Nancy pour leur rendre hommage. (Le Matin)

Créé: 11.01.2019, 11h14

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.