Samedi 21 avril 2018 | Dernière mise à jour 14:54

Courageux Ils retiennent le mât menaçant

Les employés d’un magasin usent de toutes leurs forces pour tenir debout un oriflamme embouti par une voiture.

Un des poteaux d’une dizaine de mètres s’est plié du côté de la route, à une heure de pointe.

Un des poteaux d’une dizaine de mètres s’est plié du côté de la route, à une heure de pointe. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’incident relaté par «Le Quotidien Jurassien» s’est produit à Courroux (JU). Jeudi, sur le coup de midi, devant une voiture a embouti lors d’une manoeuvre un des mâts arborant un drapeau du magasin Denner, au centre du village. Suite au choc, le poteau d’une dizaine de mètres s’est plié du côté de la route, à une heure de pointe.

Pour empêcher sa chute, plusieurs employés du magasin ont soutenu le mât de toutes les forces. Les secours ont été alerté, si bien qu’une quinzaine d’agents du SIS Val Terbi ont pris le relais des employés «à bout de force et désemparés», selon le QJ. Avec une corde, ils ont commencé à redresser le poteau, qui s’est brisé à sa base. Les sapeurs pompiers ont pu le faire tomber du bon côté, celui du magasin. Personne n’a été blessé. (Le Matin)

Créé: 12.01.2018, 12h18


Sondage

Remplacer nos politiciens par des citoyens tirés au sort. Une bonne idée, selon vous?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.