Dimanche 20 mai 2018 | Dernière mise à jour 14:51

Langendorf (SO) Retraitée victime d'une arnaque au faux neveu

Une Soleuroise a remis plusieurs dizaines de milliers de francs à une personne se prétendant de sa famille.

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une retraitée a été victime d'une arnaque au faux neveu. Elle a perdu plusieurs dizaines de milliers de francs, selon un communiqué de la police cantonale diffusé dimanche. Celle-ci rappelle qu'il ne faut pas confier son argent à des inconnus.

La retraitée a reçu mercredi un appel téléphonique d'une femme qu'elle ne connaissait pas, mais qui disait être sa nièce et avoir besoin d'argent. Elle est allée retirer plusieurs milliers de francs à la banque. De retour à la maison, elle a - comme convenu par téléphone - remis l'argent à un homme, un inconnu lui aussi.

La police met à nouveau en garde contre les arnaques au faux neveu, dont les personnes âgées sont les cibles privilégiées. La méfiance est de mise en cas de téléphone de soi-disant parents ou connaissances: il ne faut donner aucun détail sur sa situation financière ou familiale. En cas de doute, il s'agit de contacter un membre de la famille ou une personne de confiance, et d'appeler la police. (ats/nxp)

Créé: 18.06.2017, 13h01


Sondage

Hockey sur glace: êtes-vous étonnés par le parcours de la Suisse au Championnat du monde?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters