Mardi 26 mai 2020 | Dernière mise à jour 03:56

France Retrouvé éventré, une flèche dans la tête

Près de Grenoble, un quadragénaire est suspecté d'avoir tué et mutilé son propre père. Il aurait été interpellé.

Le drame a eu lieu dans un quartier pavillonnaire paisible de la commune de Gières.

Le drame a eu lieu dans un quartier pavillonnaire paisible de la commune de Gières. Image: GoogleMaps

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mercredi soir, le cadavre horriblement mutilé d’un homme de 80 ans a été retrouvé dans son domicile, à Gières, dans la périphérie de Grenoble (Isère). Le malheureux «était éventré, une flèche visiblement tirée par un arc lui transperçait la tête», explique France Bleu. L’alerte avait été lancée pas sa famille, selon «Le Parisien», qui précise qui «les faits ont eu lieu plus tôt dans la soirée».

Chargée de l’enquête, la police judiciaire de Grenoble a immédiatement lancé les recherches pour retrouver un suspect, 47 ans, qui pourrait être le propre fils de la victime. Il semble en tout cas qu’un «violent différend familial avait opposé les deux hommes, un peu plus tôt dans la journée», note le quotidien français.

Voiture précipitée dans le vide

Ce jeudi dans la matinée, le suspect n’avait pas été retrouvé. Mais sa voiture a été dénichée près de son domicile, à Corenc, au nord de Grenoble. Il l’aurait précipitée du haut d'une falaise.

De son côté «Le Dauphiné» affirme que le suspect est bel et bien le fils de l'octogénaire et qu'il a finalement été interpellé vers 14 heures dans la commune de Saint-Martin-d’Hères, au nord de Grenoble. «Alors qu’il venait de tenter de se suicider en se jetant dans l’Isère», est-il indiqué.

«Le Dauphiné» raconte encore que la stupéfaction règne dans le quartier résidentiel où vivait la victime, avec son épouse. Tous deux sont décrits comme sans histoire et très appréciés. Et semblaient entretenir une excellente relation avec celui qui est désormais en garde à vue.

R.M.

Créé: 02.04.2020, 17h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.