Mardi 26 mars 2019 | Dernière mise à jour 00:58

Italie Une riche Britannique retrouvée parmi les clochards à Milan

Ariane, 51 ans, issue d'une famille iranienne fortunée, avait mystérieusement disparu depuis mars dernier. Elle a vécu avec les sans-abris, dans les rues autour de la cathédrale de la ville.

La Piazza Cesare Beccaria, à Milan.

La Piazza Cesare Beccaria, à Milan. Image: Google Street View

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ariane, une riche Britannique de 51 ans dont la famille avait perdu la trace à Milan, depuis six mois, a été retrouvée vivant parmi les clochards, raconte 20 Minuten.

Sa soeur a été alertée à Londres, il y a deux jours. Selon l'enquêteur privé engagé par la famille, la disparue avait besoin d'un bon repas et d'un bain, au moment où elle a été repérée, dormant à même le sol, à la Piazza Cesare Beccaria où se trouvent des magasins de luxe.

Toujours selon l'homme chargé de retrouver la Britannique, cette dernière a vécu les six derniers mois dans les rues autour de la cathédrale de Milan, avec les sans-abris.

Issue d'une famille iranienne fortunée ayant émigré en Angleterre il y a plusieurs années, Ariane a travaillé en qualité de directrice, dans une société de production cinématographique, voyageant régulièrement entre Londres et Milan, sa ville préférée.

Elle avait disparu du jour au lendemain, en mars dernier. Son numéro de téléphone avait été désactivé et aucun mouvement bancaire n'avait plus été constaté sur son compte. Personne ne savait ce qui lui était arrivé. Pas même Scotland Yard, sollicité par la famille.

C'est donc un détective privé qui est parvenu à la localiser, recherchant la disparue de bar en bar, d'hôtel en hôtel.

Finalement, c'est grâce à un clochard que le détective a pu retrouver la riche Britannique, près de la galerie Vittorio Emanuele, dormant à même le sol.

Le mystère reste complet car Ariane ne se souvient plus vraiment des circonstances qui l'ont poussée à se retrouver dans pareille situation. A peine se rappelle-t-elle avoir été attaquée par des étrangers et volée.

Elle a commencé à chercher de la nourriture dans les poubelles. Puis elle s'est retrouvée désoeuvrée, à la rue, probablement en partie amnésique.

L'enquête se poursuit. (Le Matin)

Créé: 19.09.2017, 08h15

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.