Lundi 25 septembre 2017 | Dernière mise à jour 22:22

RDC Seize membres de l'ONU pris en otage puis libérés

Pris en otage dans la journée par d'ex-rebelles sud-soudanais, des membres d'une mission onusienne ont été relâchés.

Image d'archive - les otages enlevés et libérés mardi sont des membres de la Monusco, la mission des Nations unies en RDC. (Image d'archive, novembre 2012)

Image d'archive - les otages enlevés et libérés mardi sont des membres de la Monusco, la mission des Nations unies en RDC. (Image d'archive, novembre 2012) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Seize membres de l'ONU ont été libérés mardi après avoir été pris en otage dans la journée par d'ex-rebelles sud-soudanais dans un camp de réfugiés de la République démocratique du Congo, a affirmé un responsable onusien sous couvert d'anonymat.

La prise d'otage de ces membres de la mission des Nations unies en RDC (Monusco) s'est déroulée dans le camp pour anciens combattants de Munigi, dans l'est du pays.

«Nous somme ravis de confirmer que l'ensemble des 16 membres de la Monusco, qui ont été retenus plus tôt (...), ont été libérés», a expliqué le responsable, sans toutefois donner les nationalités des personnes qui ont été détenues. «Le camp est calme et sous contrôle total de la Monusco. Tous ses membres sont rentrés chez eux en sécurité», a-t-il ajouté.

Enquête

Une enquête a été ouverte sur cet incident qui n'a pas fait de victime, a-t-on appris de même source.

Quelque 530 anciens rebelles du Soudan du Sud, qui ont fui les combats dans la capitale de leur pays, Juba, vivent dans ce camp.

Ces anciens combattants, désarmés à leur arrivée sur place, demandent depuis des mois à être déplacés mais l'ONU ne parvient pas à leur trouver de pays d'accueil.

Après avoir accédé à l'indépendance en 2011, le Soudan du Sud a plongé depuis décembre 2013 dans une guerre civile, qui a fait plusieurs dizaines de milliers de morts et environ 3,5 millions de déplacés. (afp/nxp)

Créé: 19.04.2017, 01h06


Sondage

La montée de l'extrême droite en Allemagne vous fait-elle peur?





Sondage

Faut-il subventionner les éleveurs qui laissent pousser les cornes aux vaches?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.