Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 19:38

Canton de Berne Sept jeunes personnes accusées de brigandages

Sept personnes âgées de 14 à 19 ans ont été déférées devant la justice pour une série de brigandages commis au début de l'année dans le Jura bernois.

La plupart des suspects ont été interpellés dans le courant du mois de mars.

La plupart des suspects ont été interpellés dans le courant du mois de mars. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sept jeunes accusés d'avoir commis une série de brigandages dans le Jura bernois et le Seeland devront répondre de leurs actes devant la justice. L'un des malfaiteurs présumés n'était âgé que de 14 ans au moment des faits.

Au terme de son enquête, la police cantonale bernoise a identifié sept jeunes âgés de 14 à 19 ans soupçonnés d'avoir participé dans diverses compositions à des brigandages et à des vols. Quatre des délinquants présumés étaient mineurs au moment des faits.

Les membres de cette bande sont soupçonnés d'avoir participé au début de l'année à des brigandages à Villeret (BE), aux Reussilles et au Landeron (NE), ainsi qu'à des vols par effraction à Bienne, Bellmund (BE) et à Bellach (SO), ont indiqué lundi la police cantonale bernoise et la justice.

Fuite avec une voiture volée

Dans le courant du mois de mars, cinq jeunes soupçonnés d'être liés avec ces trois brigandages avaient été arrêtés. Ils avaient admis en partie leur participation dans les trois attaques de boulangerie à Villeret, au Landeron et aux Reussilles.

Lors du dernier brigandage, un homme avait été menacé et ligoté à sa chaise. Les auteurs présumés avaient à chaque fois réussi à prendre la fuite à bord d'une voiture volée. L'un des véhicules avait été retrouvé carbonisé dans une forêt du Seeland. L'enquête avait permis ensuite d'identifier deux autres auteurs présumés.

Le montant total des infractions s'élève à plus de 80'000 francs alors que le montant des dégâts est estimé à 4500 francs.

Créé: 12.08.2019, 14h20

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters