Vendredi 18 octobre 2019 | Dernière mise à jour 03:01

Espagne Un Suisse accusé d’avoir tabassé puis laissé mourir sa femme

Un sordide fait divers a eu lieu à Tenerife, avec une Suissesse de 63 ans morte de déshydratation et dénutrition. Son époux est suspecté.

Les forces de l'ordre espagnoles avaient arrêté un Suisse de 64 ans à Tenerife pour le meurtre de son épouse. Il est désormais libre mais accusé d'homicide involontaire.

Les forces de l'ordre espagnoles avaient arrêté un Suisse de 64 ans à Tenerife pour le meurtre de son épouse. Il est désormais libre mais accusé d'homicide involontaire. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vendredi, à Tenerife, dans les Canaries, un Suisse de 64 ans a appelé les autorités pour annoncer le décès de son épouse, 63 ans, suissesse également. Le lendemain matin, l’homme a été interpellé par la Guardia Civil. Il était suspecté du meurtre de sa femme. Il est désormais libre, rapportent les médias espagnols, mais son passeport a été saisi et il a l’interdiction de quitter l’île.

Les circonstances du drame qui s’est déroulé dans une demeure d’Icod de los Vinos, au nord de Tenerife, restent mystérieuses. Mais par le passé, la victime avait porté plainte contre son mari pour violences conjugales, affirme «El País». Or de nombreuses traces de blessures ont été trouvées sur le corps de la sexagénaire. Ce qui a mené à son arrestation.

Totalement abandonnée à son sort

L’autopsie préliminaire parle «de multiples ecchymoses sur le crâne, le visage et le cou, le thorax, l’abdomen et les membres», égrène «20 minutos». Cependant les premiers examens ont exclu que toutes ces blessures aient entraîné la mort de la malheureuse: elles datent de plusieurs jours. Mais est-ce le résultat des coups de son mari? Peut-être, mais ces ecchymoses pourraient aussi théoriquement provenir d’une chute.

Mais alors de quoi est décédée la Suissesse? «Déshydratation, dénutrition, anémie», répond «El Diaro». Comment a-t-elle pu se retrouver dans cet état d’extrême faiblesse? Son mari est-il impliqué? L’enquête est en cours et l’autopsie n’a pas rendu toutes ses conclusions. Mais la presse locale parle au moins d’un état d’abandon total de la défunte, qui souffrait encore apparemment d’une infection au bras.

En l’état, son mari est accusé d’homicide involontaire. Il pourrait aussi être poursuivi pour violences conjugales. «Le Département fédéral des affaires étrangères confirme l’arrestation en Espagne d’un ressortissant suisse, qui a ensuite été mis au bénéfice d’une libération conditionnelle», nous indique Pierre-Alain Eltschinger, porte-parole du département.

Créé: 26.06.2019, 11h53


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.