Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 22:37

La Réunion Un surfeur de 22 ans tué par un requin

Un surfeur a été tué lundi par un requin qui lui a sectionné la jambe a-t-on appris auprès de la préfecture. L'homme évoluait sur le spot de Trois-Bassins (ouest de l’île).

(Image d'illustration)

(Image d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La victime, Alexandre Rassica, qui habitait aux Trois-Bassins, fréquentait régulièrement cet endroit.

Des témoins de la scène, baigneurs et surfeurs, ont pu ramener le jeune homme sur la plage et lui prodiguer les premiers soins. Lorsque les pompiers et les urgentistes du Samu sont intervenus, le jeune homme était déjà en arrêt cardiaque, a ajouté la préfecture.

Malgré ce nouveau drame, les premiers résultats d’une étude diffusés début juillet indiquent que les requins de La Réunion, responsables en 2011 de six attaques contre des surfeurs dont deux mortelles, ne se sont pas sédentarisés à proximité des plages, comme le craignaient les autorités de l’île.

Cette étude, pilotée par l’Institut de recherche et de développement, avait été lancée en urgence en décembre après des attaques de requins à proximité de des plages de Saint-Gilles (côte ouest).

Mais ces premiers résultats n’ont pas permis de connaître les raisons de la présence de requins à La Réunion, alors que la décennie 2000 n’avait connu qu’une seule attaque. (afp/nxp)

Créé: 23.07.2012, 16h39

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.