Samedi 21 septembre 2019 | Dernière mise à jour 11:09

Canton de Zurich Elle tente d'arrêter les vandales et est tabassée

Une femme de 38 ans a tenté de stopper des adolescents qui vandalisaient un distributeur automatique à la gare d'Embrach. Elle est à l'hôpital.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une femme de 38 ans s'est retrouvée à l'hôpital après être intervenue face à une bande de jeunes qui vandalisait un distributeur automatique à la gare d'Embrach (ZH) samedi soir. Les ados âgés de 15 à 18 ans s'en sont pris à elle à coups de pied et de poing.

Fort de cinq personnes au moins appliquées à donner des coups de pied contre le distributeur automatique d'aliments, le groupe de jeunes s'est fait sermonner verbalement.

Abandonnant l'appareil, les jeunes se sont retournés contre la femme, lui infligeant des blessures de gravité moyenne, a précisé dimanche la police cantonale.

Alors que la victime était transportée à l'hôpital, les jeunes sont montés dans un train en direction de Bülach (ZH). Il s'agirait de trois garçons et deux filles. La police recherche des témoins. (ats/nxp)

Créé: 31.03.2019, 14h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.