Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:59

Californie Il tente de réparer ses pneus crevés avec des sparadraps

Alertée par un témoin, la police a arrêté le conducteur de 26 ans, qui était sous l'influence de drogues.

Des dizaines d'emballages de sparadraps gisaient au sol, preuve de la détermination de l'automobiliste.

Des dizaines d'emballages de sparadraps gisaient au sol, preuve de la détermination de l'automobiliste. Image: Facebook/Mission Viejo Police

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mardi matin vers 6 heures, à Mission Viejo, petite ville californienne au sud de Los Angeles, un passant remarque un homme au comportement étrange s'affairant sur un véhicule arrêté. Alertée, la police arrive sur les lieux et découvre que le véhicule a les deux pneus côté conducteur crevés.

Mais ce qui surprend les agents, c'est que l'automobiliste est en train d'essayer de les réparer à l'aide... de sparadraps et de bandes de gaze. Efforts d'autant plus désespérés que, comme le montre l'une des photos prises par la police, les pneus ne sont pas que crevés, ils sont carrément déchirés.

Il s'est avéré que l'individu, âgé de 26 ans, n'avait certainement pas tout son discernement car il était sous l'influence de drogues. Il a d'ailleurs été arrêté pour ce motif et mis en prison. Sur sa page Facebook, la police souligne qu'il s'agit d'un bel exemple de coopération entre la police et les citoyens et encourage ces derniers à continuer à lui signaler tout comportement suspect. Le conducteur aurait certainement préféré qu'on l'aide plutôt à changer ses roues.

Créé: 23.08.2019, 15h34

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters