Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 15:28

France Il tire sur un môme de 12 ans pour défendre ses poules

Dans les Yvelines, un homme décrit comme «simple» a ouvert le feu sur un enfant et l’a atteint avec une vingtaine de plombs.

L'homme de 59 ans qui a tiré vit dans une caravane dans ce secteur, près d'Achères, dans les Yvelines.

L'homme de 59 ans qui a tiré vit dans une caravane dans ce secteur, près d'Achères, dans les Yvelines. Image: GoogleMaps

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce jeudi vers 18 heures près d'Achères, dans les Yvelines, sept enfants de 8 à 13 ans se sont approchés de la propriété d’un homme qui «vivote dans sa caravane», relate «Le Parisien». Il est sorti de son domicile armé d’une carabine chargée de cartouches remplies de petits plombs. Et il a ouvert le feu, touchant un môme de 12 ans. Une vingtaine de projectiles l’ont atteint à l’arrière de la tête et dans le dos.

Les enfants ont alors filé et se sont réfugiés dans une rue, où les policiers et pompiers les ont retrouvés. La petite victime a été menée à l’hôpital de Poissy mais ses blessures sont décrites comme peu graves.

Il tend les bras pour être menotté

Les forces de l’ordre se sont ensuite évidemment rendues auprès du tireur. il est immédiatement sorti de sa caravane les bras en l’air. Et «a aussitôt confié aux policiers qu’il venait de faire une connerie avant de leur tendre les bras pour qu’ils le menottent», explique une source proche de l’affaire au «Parisien».

Ce Français de 59 ans est décrit comme un marginal connu pour être «un gentil monsieur un peu simple».

Des poules tuées?

Mais qu’est-ce qui lui a pris de tirer sur des enfants? Les gamins ont juré qu’ils étaient près de sa propriété pour ramasser des pommes et des mûres. Le tireur a lui affirmé que ce groupe d’enfants le harcelait et s’en prenait à ses animaux. «En une semaine, les enfants lui auraient tué trois poules à coups de pierres. Ne sachant pas vraiment comment faire pour les faire cesser, il a décidé de les attendre avec son fusil», selon la source du quotidien français.

Le tireur a été placé en garde à vue pour «tentative d’homicide». La justice prendra une décision sur son sort dans les prochaines quarante-huit heures.

Créé: 23.08.2019, 17h38

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.