Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:22

Fribourg Tragique accident de chantier à Charmey

Un ouvrier de 45 ans a fait une chute mortelle dans une gravière lors de travaux préparatoires de minage.

Le blessé à été héliporté à l'hôpital. Mais il est décédé lundi dans la soirée.

Le blessé à été héliporté à l'hôpital. Mais il est décédé lundi dans la soirée. Image: Police Fribourg

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lundi vers 10 h 20, l’intervention de la Police cantonale fribourgeoise a été sollicitée pour un accident de travail survenu à Charmey, dans la gravière d’une entreprise de construction. Sur les lieux, écrivent les forces de l’ordre, les ambulanciers prodiguaient les premiers soins à un ouvrier de 45 ans.

Deux ouvriers étaient affairés à des travaux préparatoires de minage dans la gravière. «A un moment donné, pour une raison indéterminée, l’un des deux a chuté de sa hauteur et s’est grièvement blessé sur les roches qui jonchaient le sol de la gravière», communique la police. Les secours ont été alertés par le deuxième ouvrier.

Grièvement blessé, le malheureux qui est domicilié dans le canton d’Obwald a été héliporté par la REGA vers un hôpital où il est décédé dans la soirée. Une enquête a été ouverte par le Ministère public afin d’établir les circonstances de cet accident.

R.M.

Créé: 19.05.2020, 13h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.