Vendredi 16 novembre 2018 | Dernière mise à jour 12:47

France «Ils étaient moins bien traités que des animaux»

Un passeur italien a été condamné en France à 3 ans ferme pour avoir transporté dans son véhicule 20 clandestins pakistanais.

Un passeur italien a été jugé en France.

Un passeur italien a été jugé en France. Image: archive/photo d'illustration/AFP

Galerie photo

 Crise migratoire: le drame des migrants en Méditerranée (dès juillet 2017)

Crise migratoire: le drame des migrants en Méditerranée (dès juillet 2017) Les migrants et les réfugiés traversent la Méditerranée pour atteindre l'Italie ou la Grèce.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un Italien arrêté vendredi dans la Drôme au volant d'une camionnette qui transportait 20 clandestins pakistanais dans des conditions inhumaines, a été condamné à trois ans de prison ferme.

Ce jugement, rendu lundi en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Valence et rapporté par la presse régionale, a été confirmé mardi à l'AFP de source proche du dossier.

Le parquet avait requis la même peine.

Le véhicule, immatriculé en Italie et contrôlé par les gendarmes sur l'autoroute A7, transportait 20 personnes d'origine pakistanaise, dont quatre mineurs, sans titre de séjour. Sans eau ni nourriture, surtout, entassées dans la partie arrière du véhicule, dépourvue de fenêtre et fermée par un cadenas.

«Ils étaient moins bien traités que des animaux, voyageant au milieu de leurs excréments», a souligné cette source.

Le tribunal a maintenu le prévenu en détention. A sa sortie, il sera interdit de séjour en France pendant 10 ans.

Une personne de nationalité indienne qui circulait à ses côtés, également placée en garde à vue, a été mise hors de cause mais devra quitter le territoire, tout comme les clandestins, placés en rétention administrative après l'interception du véhicule et l'arrestation du passeur. (afp/nxp)

Créé: 06.11.2018, 18h30

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.