Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 02:14

Isère La traque filmée d'un chien errant suscite l'indignation

Un vidéo montrant des policiers qui finissent par tirer sur l'animal qu'ils tentaient de capturer débouche sur une violente polémique.

Attention, ces images peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis son apparition sur les réseaux sociaux, mercredi, la vidéo montrant la tentative infructueuse de capture d'un chien errant puis des tirs qui ont conduit à son euthanasie sous les insultes du vidéaste, soulève une vive émotion, l'indignation et désormais la polémique, rapporte «ledauphine.com».

L'action, récente mais qui n'est pas précisément datée, montre des policiers municipaux dans la région de L'Isle-d'Abeau (non loin de Lyon) tentant de capturer un chien. A la distance à laquelle est prise la vidéo, l'animal ne semble pas donner de signes d'agressivité flagrants mais les policiers semblent très réticents à l'idée de le saisir. Alors que le chien s'approche de l'un d'entre eux, ce dernier, son arme de service en main, tire en reculant. Le chien s'enfuit en jappant et disparaît du champ de la caméra. Trois autres coups de feu sont entendus sous les insultes du vidéaste amateur qui reproche notamment l'incapacité des pandores à abréger les souffrances de l'animal.

«Il venait de tenter de "croquer" un autre chien»

Selon les informations du «Dauphiné», le chien est un American staff, classé en deuxième catégorie sur la liste des chiens dangereux. Le quotidien précise que l’animal était détenu illégalement par sa propriétaire car non enregistré à la mairie. Interrogé, le maire de l'Isle d'Abeau a tenu à resituer les faits dans leur contexte: «Les policiers municipaux ont été appelés pour un chien agressif en divagation sur la voie publique. Il s’agit d’un chien dangereux, qui devait être par conséquent tenu en laisse et muselé. (...) Il venait de tenter de "croquer" un autre chien avant d’être heurté par une voiture alors qu’il traversait la route. Une fois sur place, les policiers ont tenté de le capturer (...).». Selon lui, le chien était agressif et le policier qui tiré la première fois se sentait acculé.

Plainte pour diffamation

Tout en reconnaissant qui la séquence filmée était «traumatisante», l'élu reproche au vidéaste de n'avoir pas suivi les recommandations des policiers et des gendarmes de s'abstenir de filmer puis d'avoir insulté les agents «alors que la situation était tendue»: «Ce n'est pas une attitude citoyenne», commente-t-il en précisant vouloir porter plainte pour diffamation.

Alors que les commentaires s'enflamment sur les réseaux sociaux, une enquête est en cours, les policiers et la propriétaire de l'animal devaient être entendus jeudi après-midi.

Créé: 18.10.2018, 15h08

Paid Post

1,5 million de maisons doivent être rénovées
Vous souhaitez connaître l'efficacité énergétique de votre maison? Avez-vous besoin d’un soutien à la prise de décision avant d'acheter un bien immobilier?

Paid Post

1,5 million de maisons doivent être rénovées
Vous souhaitez connaître l'efficacité énergétique de votre maison? Avez-vous besoin d’un soutien à la prise de décision avant d'acheter un bien immobilier?