Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 00:03

Canton de Berne Trois blessés légers dans une collision

Un accident impliquant deux voitures a fait trois blessés lundi soir sur l'A16 à Loveresse. La police lance un appel à témoins.

La police a dû fermer le tronçon de l'autoroute durant deux heures. (Mardi 24 avril 2018)

La police a dû fermer le tronçon de l'autoroute durant deux heures. (Mardi 24 avril 2018) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lundi vers 18 heures, la police cantonale bernoise a été informée d'un accident survenu sur l'autoroute A16 à Loveresse.

Selon les premiers éléments, un automobiliste circulant de Bienne en direction de Moutier est rentré en collision avec une voiture circulant en sens inverse, pour des raisons qui restent à déterminer. La collision s'est produite entre la sortie Loveresse et l'aire de repos de Reconvilier.

L'automobiliste de 22 ans et son passager ainsi que l'automobiliste de 46 ans au volant de la voiture qui arrivait dans l'autre sens ont été légèrement blessés. Deux personnes ont été conduites à l'hôpital en ambulance. Le montant des dommages sur les véhicules est estimé à plusieurs dizaines de milliers de francs.

Le tronçon a été fermé au trafic durant deux heures environ. Afin de clarifier les circonstances exactes de l'accident, la police cantonale bernoise lance un appel à témoins.

Les personnes susceptibles de fournir des informations sont priées de la contacter au numéro +41 32 344 51 11.

Créé: 24.04.2018, 16h02

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.