Jeudi 23 mai 2019 | Dernière mise à jour 10:56

Mexique Ils tuent un juge en voulant libérer un détenu

Au Mexique, un groupe armé a attaqué un commissariat en se déguisant en policiers. L'attaque a fait 4 morts, dont un juge.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un juge a été tué lors de l'attaque d'un commissariat de police dans le centre du Mexique par un groupe armé qui tentait de libérer un détenu. Outre le magistrat, un assaillant, le détenu qu'ils cherchaient à libérer et un autre détenu ont péri.

Les membres du commando ont fait irruption jeudi soir dans le commissariat de la ville de Celaya, dans l'Etat du Guanajuato, une région en proie au crime organisé, ont annoncé vendredi les autorités locales. Arrivés à bord d'au moins trois camionnettes, les malfaiteurs étaient vêtus d'uniformes de policiers, réussissant ainsi à tromper les autorités, selon le gouvernement local.

Ils sont entrés dans les locaux pour faire évader un homme, arrêté pour des délits liés au trafic de drogue, selon la même source. Les assaillants ont ouvert le feu, tuant un juge et un autre détenu, avant de prendre la fuite avec l'homme qu'ils étaient venus libérer.

Un affrontement a ensuite eu lieu avec des policiers et des militaires dans une localité voisine, provoquant la mort de deux des membres du groupe armé, dont l'homme qui venait d'être libéré, selon le gouvernement local. (ats/nxp)

Créé: 20.04.2019, 00h37

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.