Dimanche 22 septembre 2019 | Dernière mise à jour 13:20

Canton de Vaud Un homme disparaît au large de Pully

La brigade du Lac de la gendarmerie vaudoise a été appelée après qu'un homme a été porté disparu dans le Lac Léman au large de Pully. Le malheureux n'a toujours pas été retrouvé.

La brigade du Lac de la gendarmerie vaudoise continue de rechercher le disparu.

La brigade du Lac de la gendarmerie vaudoise continue de rechercher le disparu. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme de 60 ans est porté disparu depuis samedi alors qu'il était occupé à nettoyer la coque de son bateau au large de Pully (VD), sur le lac Léman. Son épouse l'a vu couler, mais son corps n'a pour l'heure pas été retrouvé.

La femme pilotait le voilier et a alerté un autre navigateur de la disparition de son mari. Il était peu après 17h00, selon un communiqué lundi de la police vaudoise.

D'après le témoignage de l'épouse, son mari nettoyait la coque de son bateau à quelques centaines de mètres de la côte. Le voilier s'est ensuite éloigné et elle a manoeuvré pour revenir vers lui. Elle a alors constaté qu'il était inconscient et en train de couler.

Des recherches impliquant un hélicoptère de la REGA et plusieurs bateaux ont été lancées. En vain. La température du lac avoisinait alors les 17 degrés. La police précise que les recherches se poursuivront ces prochains jours dans un périmètre où la profondeur se situe entre 100 et 140 mètres. (ats/nxp)

Créé: 10.06.2019, 16h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.