Dimanche 8 décembre 2019 | Dernière mise à jour 01:16

Etats-Unis Un policier tue un Afro-Américain nu et non armé

Un policier blanc a tué un Noir non armé, qui s'était jeté sur lui nu, en Georgie (sud-est). La victime aurait été atteinte de troubles mentaux.

Les manifestations contre les violences policières à l'encontre des afro-américains se sont multipliées ces derniers mois.

Les manifestations contre les violences policières à l'encontre des afro-américains se sont multipliées ces derniers mois. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un policier blanc a tué un homme noir non armé, qui s'était jeté sur lui nu, dans l'Etat américain de Georgie (sud-est), a-t-on appris mardi 10 mars. Cet incident survient au moment où la violence policière contre les minorités raciales fait la Une aux Etats-Unis.

L'agent, du comté de DeKalb, a répondu lundi après-midi à un appel provenant d'un lotissement. Un homme y provoquait la stupeur des habitants, car il frappait aux portes et se déplaçait nu en rampant sur le sol, a expliqué le chef de la police du comté Cedric Alexander lors d'une conférence de presse.

Troubles mentaux

Arrivé sur place, le policier est tombé nez à nez avec l'individu qui a refusé d'obéir à ses injonctions et s'est subitement jeté sur lui. L'agent a alors sorti son pistolet et a tiré par deux fois, tuant le suspect sur le coup, a ajouté le chef de la police dont les propos ont été rapportés par la presse locale.

La victime, Anthony Hill, un afro-américain de 27 ans, ne portait pas d'arme sur lui lors de l'incident et semblait souffrir de troubles mentaux, d'après Cedric Alexander. L'enquête a été confiée à une entité indépendante de la police du comté.

Commémoration et manifestations

Les faits se sont produits quelques jours après la commémoration du cinquantième anniversaire de la marche pour les droits civiques des afro-américains à Selma dans l'Alabama (sud) où le président Barack Obama a prononcé un discours.

Les manifestations contre les violences policières à l'encontre des afro-américains se sont multipliées depuis la mort à Ferguson (Missouri, centre) début août d'un jeune afro-américain désarmé, Michael Brown, tué par un policier blanc.

Le ministère de la Justice a publié cette semaine un rapport accablant pointant du doigt les comportements discriminatoires de la police de Ferguson. Le ministre de la Justice Eric Holder s'est dit vendredi dernier «prêt» à la démanteler. (ats/nxp)

Créé: 10.03.2015, 20h32

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.