Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 15:34

République tchèque Un sanglier se balade sur la piste de décollage

Un sanglier sur la piste de l'aéroport de Prague a retardé d'une vingtaine de minutes le décollage d'un avion de la compagnie russe Aeroflot vers Moscou, dans la nuit de dimanche à lundi.

L'aéroport de Prague.

L'aéroport de Prague. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le sanglier s'est introduit dans l'aire protégée de l'aéroport vers une heure du matin (même heure en Suisse)», a indiqué la porte-parole de l'aérodrome Vaclav Havel de Prague, Marika Janouskova.

Il a déclenché un système d'alerte automatique et les policiers sont intervenus sans tarder, selon elle. Refusant obstinément de céder le passage à l'appareil russe, l'animal a fini par être abattu.

Sangliers en périphérie

«Nous avons eu déjà affaire dans le passé à des animaux à l'aéroport, mais je ne me souviens pas d'un sanglier», a dit à la presse la porte-parole de la police, Katerina Rendlova.

Les autorités tchèques cherchent à réduire la population de ce mammifère omnivore qui se multiplie rapidement. En banlieue de Prague, il cause régulièrement des dégâts importants aux cultures et s'attaque aux chiens en promenade. (afp/nxp)

Créé: 10.07.2017, 21h07

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.