Mercredi 19 juin 2019 | Dernière mise à jour 08:32

France Un TGV pour l'Espagne bloqué 6h dans un tunnel

Des passagers se sont retrouvés bloqués plus de six heures dans un TGV qui devait relier Paris à Barcelone. Deux personnes ont été prises en charge par les secours.

Le train s'est retrouvé bloqué en région parisienne.

Le train s'est retrouvé bloqué en région parisienne. Image: Photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sans toilettes, sans électricité et sous «une chaleur étouffante»: les passagers d'un train à grande vitesse (TGV) reliant Paris à Barcelone ont passé plus de 6 heures mardi dans un tunnel à la suite d'un problème d'alimentation électrique. Le TGV s'est retrouvé bloqué dans le tunnel de Yerres, en région parisienne, neuf minutes après son départ à 10h07.

En milieu d'après-midi, le TGV a pu «faire demi-tour à la Gare de Lyon», et devait repartir. Les passagers qui le souhaitaient ont pu descendre à Paris, a poursuivi la SNCF, qui affirmé que l'ensemble de la circulation a fonctionné, les autres trains ayant contourné le tunnel.

Une quinzaine de personnes de la SNCF, des pompiers et des policiers étaient sur place lors du transfert des passagers dans le tunnel, sous une «forte chaleur». Au moins deux personnes ont été prises en charge par les secours. (ats/nxp)

Créé: 04.06.2019, 21h06

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.