Vendredi 18 octobre 2019 | Dernière mise à jour 18:34

Nods (BE) Une ferme prend feu aux Prés-d'Orvin

Un corps de ferme a été entièrement détruit par les flammes dans la nuit de lundi à mardi, dans le canton de Berne.

Les animaux étaient à l'extérieur au moment du sinistre.

Les animaux étaient à l'extérieur au moment du sinistre. Image: Police cantonale bernoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mardi, peu après 3h50, la police cantonale bernoise a été informée qu'une grange était en proie aux flammes aux Prés-d'Orvin (commune de Nods). Immédiatement dépêchées sur les lieux, les forces d'engagement ont pu prendre le contrôle des flammes avant de finalement réussir à éteindre le feu, selon un communiqué de la police cantonale bernoise.

La destruction complète de la grange n'a pas pu être empêchée. Une surveillance d'incendie a été mise en place. L’incendie n’a fait aucun blessé. Le bétail se trouvait à l'extérieur de la grange au moment des faits.

Les pompiers professionnels de Bienne, les sapeurs-pompiers du Plateau de Diesse et d'OPRV étaient en engagement aux côtés de la police cantonale bernoise. Une ambulance a également été appelée à titre préventif. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l’incendie et le montant des dégâts.

(comm/nxp)

Créé: 02.07.2019, 13h15


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.