Vendredi 15 novembre 2019 | Dernière mise à jour 13:03

Ernen Valais: vaches mortes dans la rivière à cause d'un chien?

A la mi-octobre, neuf vaches avaient fui leur pâturage avant de tomber dans une rivière à Ernen. Huit bêtes sont mortes.

Huit vaches sont mortes dans une rivière à Ernen, en Valais.

Huit vaches sont mortes dans une rivière à Ernen, en Valais. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Neuf vaches ont été attaquées par un chien le mois dernier sur un pâturage à Ernen (VS). On les a retrouvées dans une rivière et huit d'entre elles sont mortes.

Le garde-chasse a procédé à des prélèvements ADN sur la vache blessée dans la nuit du 16 au 17 octobre. Selon les analyses effectuées par le laboratoire de biologie de la conservation de l'université de Lausanne, le bovin a été mordu par un chien, a indiqué vendredi le service valaisan de la chasse, de la pêche et de la faune (SCPF).

Des morsures ont aussi été constatées sur les autres génisses qui ont péri. «Nous n'avons aucune information sur ce qui s'est passé exactement cette nuit-là», a précisé à Keystone-ATS Sascha Wellig, biologiste au SCPF.

Il est fort probable que les génisses attaquées ont été prises de panique, se sont blessées avant de chuter dans la rivière. Le troupeau se trouvait sur le pâturage de Binachra dans le Haut-Valais.

Créé: 08.11.2019, 11h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.