Mercredi 19 juin 2019 | Dernière mise à jour 20:45

Cannibale des Pyrénées «La viande dans l'assiette était bien humaine»

Les analyses ont confirmé que l'assiette retrouvée près du corps d'un vieil homme qu'un ancien militaire dit avoir tué dans les Pyrénées avant de lui manger le coeur et la langue contenait bien de la chair humaine

Les lieux du drame

Les lieux du drame Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Ce sont des morceaux de chair humaine qui ont été retrouvés dans l'assiette», a dit à l'AFP le procureur, Chantal Firmigier-Michel, qui dirige l'enquête sur le crime commis le 15 novembre à Nouilhan (Hautes-Pyrénées) par Jérémy Rimbaud, un ancien soldat disant avoir «obéi à un message d'origine supérieure».

Présenté au départ comme un sans-abri, l'homme, un caporal, avait effectué des missions en Afghanistan avant de quitter le régiment d'infanterie chars de marine (RICM) de Poitiers, fin octobre,Jusqu'ici, les constatations, les investigations et les analyses ont corroboré les dires de Jérémy Rimbaud, aujourd'hui interné en psychiatrie: le jeune homme de 26 ans a dit aux enquêteurs avoir prélevé et mangé, après les avoir fait cuire, le coeur et la langue du nonagénaire qu'il venait de tuer à coups d'outil métallique parce que des voix lui intimaient de le faire.

Les enquêteurs ont effectivement retrouvé sur la table de la viande servie avec des haricots. L'autopsie a depuis confirmé qu'une partie du coeur avait été extraite de la cage thoracique et que la langue avait été sectionnée.Reste à vérifier que Jérémy Rimbaud a bien mangé la viande après l'avoir cuite. Pour l'heure, les analyses ne permettent pas de l'affirmer, mais il pourrait y avoir une trace de morsure sur la viande qui achèverait d'accréditer sa version des faits, a dit le procureur. (afp/Le Matin)

Créé: 25.11.2013, 14h28

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.