Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:22

Argovie Vingt ans de prison requis pour un double meurtre

Un Kosovar de 57 ans souffrant de troubles dépressifs sera jugé dans le canton d'Argovie pour avoir poignardé à mort sa femme et sa belle-soeur en janvier 2018 à Hausen.

En plus des 20 ans d'emprisonnement, le Ministère public demande que l'homme soit expulsé du pays. (Photo d'illustration)

En plus des 20 ans d'emprisonnement, le Ministère public demande que l'homme soit expulsé du pays. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Ministère public argovien demande 20 ans de prison pour un Kosovar de 57 ans accusé d'avoir tué sa femme et sa belle-soeur en janvier 2018 à Hausen (AG). Il requiert aussi une expulsion du pays pendant 15 ans.

Pour le procureur, il est prouvé que l'homme a poignardé à mort les deux femmes âgées de 38 et 31 ans, a indiqué lundi le Ministère public. L'arme a été retrouvée sur place. Le Kosovar a été arrêté sur le lieu du crime et il est actuellement en détention préventive.

Le rapport psychiatrique conclut que l'accusé souffre de troubles dépressifs. En plus des 20 ans de prison, le Ministère public demande aussi un traitement ambulatoire. La date du procès n'est pas encore fixée. (ats/nxp)

Créé: 30.03.2020, 12h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.