Vendredi 22 juin 2018 | Dernière mise à jour 20:16

Renens (VD) Elle décrit en larmes les viols de son géniteur

Le Tribunal du Nord vaudois a décidé un huis-clos partiel. L'affaire de mœurs concerne une famille de huit enfants.

L'audience criminelle se tient à Renens (VD), dans la salle cantonale dédiée aux grands procès pénaux.

L'audience criminelle se tient à Renens (VD), dans la salle cantonale dédiée aux grands procès pénaux. Image: Maxime Schmid

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un père de famille vaudois est accusé d'avoir commis des viols sur ses enfants pendant de nombreuses années. L'homme de 41 ans, qui est à l'AI et en détention préventive, nie. Cette affaire de mœurs concerne une fratrie de huit.

Le Tribunal du Nord vaudois siège exceptionnellement à Renens dans les locaux du ministère public vaudois où un procès d'une affaire de mœurs glauquissime s'est ouvert mardi matin. D'ailleurs, le Tribunal a décidé un huis-clos partiel pour protéger la personnalité des victimes. Le président à l'accusé: «Vous admettez des abus sexuels sur sur vos enfants ou vous niez?»

- Je nie.

Sur les huit enfants du couple, nés entre 1996 et 2014, trois sont majeurs et tous les autres ont été placés. Quasi tous souffrent de troubles du langage, de retard mental, de surpoids et d'un déficit d'hygiène. La déliquescence de cette famille très nombreuse a d'ailleurs attiré les radars du Service de protection de la jeunesse dès 1997.

Une des filles majeures a témoigné quand son père a été momentanément éloigné de la salle d'audience. En larmes, elle a donné des détails assez précis sur des viols qu'elle aurait subis de la part de son géniteur ainsi que de maltraitances de ses deux parents.

L'acte d'accusation décrit des faits glaçants: le père aurait commencé à violer ses enfants dès 2004 et jusqu'en 2016. Il aurait également incité les enfants à entretenir des relations sexuelles entre eux.

La mère des huit enfants est poursuivie pour avoir fermé les yeux sur les agissements de son mari et de ne pas s'être inquiétée de la précocité sexuelle hors norme dont faisait montre sa progéniture. (Le Matin)

Créé: 13.03.2018, 10h20


Sondage

Chez quel opérateur avez-vous votre abonnement pour smartphone?





Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.