Samedi 25 mai 2019 | Dernière mise à jour 18:33

Via Sicura Sa virée en kayak lui a coûté cher

Circuler sur l’autoroute avec une remorque est limité à 80 km/h. Un Valaisan l’a appris à ses dépens, de retour de vacances en France, où cette restriction n’est pas en vigueur.

Jean-François Cattin a été condamné pour violation grave de la LCR. Avec inscription au casier judiciaire et retrait de permis de 3 mois. Sur les autoroutes françaises, cet ancien officier a pu circuler avec sa remorque sans être inquiété à 130 km/h.

Jean-François Cattin a été condamné pour violation grave de la LCR. Avec inscription au casier judiciaire et retrait de permis de 3 mois. Sur les autoroutes françaises, cet ancien officier a pu circuler avec sa remorque sans être inquiété à 130 km/h. Image: Maxime Schmid

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«J'ai servi mon pays, je paie mes impôts, et les autorités me sanctionnent comme un criminel!» Jean-François Cattin est un patriote blessé. Ancien pilote d’avion militaire, directeur de travaux indépendant à Sierre (VS), et sur les routes depuis 1974, ce Valaisan de 61 ans devra déposer son permis de conduire pour la première fois à la fin mars. Un retrait de 3 mois, décidé suite à la condamnation pénale prononcée par le Ministère public de l’Est vaudois: une amende de 540 fr., 200 fr. de frais, et une peine pécuniaire de 2700 fr. avec sursis. Ainsi qu’une inscription au casier judiciaire pour violation grave de la circulation routière (LCR).

Flashé à 121 km/h sur l’A9

Son crime: avoir roulé l’été dernier à 121 km/h sur l’A9, à la hauteur d’Aigle, de retour de ses premières vacances avec son kayak flambant neuf attaché sur une petite remorque – empruntée pour l’occasion à ses parents –, attelée à l’arrière de son 4x4 Hyundai.

Lors de son séjour dans le sud-ouest de la France, aucune législation ne contraignait le sexagénaire et son épouse à circuler à une vitesse inférieure en raison du véhicule tracté. Les nombreux touristes belges qui séjournent en Suisse ne connaissent pas non plus de différence dans leur Code de la route. Seulement voilà, sous nos latitudes, la limitation sur l’autoroute pour les voitures avec attelage a été arrêtée à 80 km/h. Depuis l’entrée en vigueur du très contesté programme de sécurité routière Via sicura en 2013, la peine prévue pour sanctionner l’infraction commise par Jean-François Cattin est aussi lourde que pour les conducteurs flashés à 115 km/h sur une route cantonale, à 75 km/h dans un village ou à 160 km/h sur… l’autoroute.

Limitation à 100 km/h dès 2019

«C’est scandaleux, aberrant, et gravement injuste: j’ai le sentiment d’avoir été piégé comme un rat!» peste cet ex-officier, qui dénonce un système «stalinien». «Il n’y a pas plus de cerveaux; uniquement un règlement, qui sanctionne avec une violence inouïe les gens qui ont juste fait l’erreur de ne pas savoir!» Et de fustiger le fait que l’ignorance d’une disposition légale soit réprimée aussi sévèrement que la négligence consciente, comme le fait de rouler sciemment au-dessus des limitations régulièrement rappelées par des panneaux de signalisation.

Sans compter que circuler à la même vitesse que les camions n’est pas sans risque pour un automobiliste: «Fin août, nous avons essayé de rouler à 80 jusqu’au Bouveret (VS) avec notre kayak sur la remorque: c’est juste de la folie, les poids lourds vous dépassent car ils jouent sur les marges de sécurité!» Une problématique à laquelle le Conseil fédéral a été rendu attentif par le conseiller national Thierry Burkart (PLR/AG). Une motion que le gouvernement a recommandé aux Chambres d’accepter, ce qui fut fait en fin d’année dernière: la limitation pour les voitures tractant un véhicule passera à 100 km/h dès l’an prochain.

Une mesure applaudie par Jean-François Cattin, qui préconise qu’un autocollant «100» soit apposé par les services cantonaux des autos sur les remorques en circulation, dans le cadre des futurs contrôles périodiques.

Nul ne pourra alors ignorer la loi. (Le Matin)

Créé: 19.02.2018, 07h10

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.