Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 10:09

Colombie Le visage du Christ apparaît sur le flanc d'une colline

Emoi dans le sud de la Colombie. Le visage de Jésus est apparu après un glissement de terrain.

La photo de Jésus en Colombie a fait le tour des médias.

La photo de Jésus en Colombie a fait le tour des médias. Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est peut-être un miracle à la veille de Pâques dans le sud de la Colombie. Dans la province de Putumayo, à San Francisco, le Christ a en effet fait une nouvelle apparition le 22 mars dernier. Le visage de Jésus s'est en effet formé après un glissement de terrain dans une colline, rapportent plusieurs médias ce mercredi 1er avril.

Depuis, des centaines de pèlerins viennent de partout se recueillir devant l'image et la prendre en photo. Au point que, selon le journal El Tiempo, des marchands du temple peu scrupuleux commencent à demander une entrée aux visiteurs.

Le tweet de cet homme a fait le tour des médias:

Ce n'est pas la première fois que Jésus apparaît dans des lieux et cadres insolites. Il a été notamment vu ces dernières années sur une crêpe, un poisson-raie, dans la fiente d'un pigeon, sur une facture, dans un snack d'apéritif et même dans l'anus d'un chien...

Créé: 01.04.2015, 16h30

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.